Le Trophée Sun Tzu et le « cycle rumoral »…

« L’art d’orchestrer une rumeur et de se prémunir contre elle. » C’est le sous-titre de ce concours (qui en est à sa 3ème édition), et qui – nous dit le site web du-dit trophée, –« trouve ses racines dans les interventions, et les conférences  » Rumeur et Entreprise  » qui ont été faites en entreprises, en écoles de Management, en école de Commerce, et dans plusieurs Masters en France. » Le « cycle rumoral »… ça fait un peu maladie nusocomiale ce truc, mais bon, bref. Donc, deux équipes d’étudiants (qui à l’évidence ne font grève) qui s’affrontent (une qui doit concevoir une rumeur visant à déstabiliser une entreprise concurrente pour faire chuter son cours en bourse, une autre qui doit concevoir la réponse adaptée à la rumeur ainsi provoquée), un règlement, un comité scientifique et un jury, qui décerne à l’issue d’un mois d’affrontement le « Trophée« . A ne pas confondre, enfin je crois, avec les « Palmes » du festival de Cannes qui a démarré hier…

ça doit prendre la poussière ce truc, non ?
ça doit prendre la poussière ce truc, non ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s