Avatar « Je te vois ». Une expérience philosophique

Dans cet ouvrage, Natalie Depraz, professeure à l’université de Rouen et membre des Archives-Husserl à l’ENS, mène une interrogation à partir du film plutôt que sur le film, sur la possibilité commune au personnage principal Jake Sully et au spectateur, de se sentir soi-même dans un autre corps. C’est l’expérience de la réalité virtuelle et de l’avatar, au sens actuel de la forme qui représente une personne dans un environnement graphique informatique, qui est ici en jeu. Mais aussi, plus globalement, d’une réflexion sur l’altérité et les métamorphoses, du corps et de la conscience, qui s’appuie sur des références phénoménologiques.

See on Société numérique, Information-Communication and on blog.crdp-versailles.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s