Santé mentale, bien-être et développement personnel !

 

Publicités

Greenwashing : les 7 « péchés » selon Terra Choice

logo grennewashingSur le blog du Collectif ADWISER (à qui je vais consacrer un article assez long d’ici fin juin), on trouve une info intéressante. Un cabinet-conseil canadien, TerraChoice Environmental Marketing (j’ai toujours du mal avec cette association entre environnement et marketing, mais bon, prenons acte…) publie une étude sur « Les 6 péchés du greenwashing » (NB : Adwiser fait le « forcing » en titrant sur le chiffre 7, du coup, il en manque un…). Dans cet article, un typologie des « carences environnementales » (sic) sur plus de 1 000 produits. Les « péchés » du greenwashing : le DD, un nouveau messianisme ? A voir…

Crise écologique, peur de l’apocalypse et démocratie

jp-dupuySur le site de l’Institut Polanyi, un long article (très intéressant), de Jean-Pierre Dupuy, intitulé « La menace écologique, un défi pour la démocratie« . Dans cet article, il revisite certaines idées fausses sur l’écologie politique (anti-humanisme, anti-science, etc…), et resitue la question de l’écologie au cœur des enjeux de nos démocraties, qui traversent ce temps de l’apocalypse qui est le nôtre. A lire.

Communication « responsable » : Total nous fait la « totale »

logo_totalDans la série « Ils nous prennent vraiment pour des cons« , la société Total (qui a été condamnée en décembre 2008 dans l’Affaire Erika, mais il n’y a sans doute pas de relation de cause à effet…) met le paquet depuis quelques semaines sur la RSE et autres investissements politiquement corrects sur la « durabilité ». Un code de conduite (éthique évidemment) et un rapport « Environnement et Société 2007« , sur le site (officiel) de la société, le financement de la « Chaire développement durable » ouverte le mois dernier au Collège de France, et en avril une campagne presse (des pleines pages de pub dans les quotidiens nationaux). Le greenwashing ? Ce sont les agences de com qui en parlent le mieux… whistling

Crise du capitalisme ou pulsion de mort ?

Sur le site de Marianne, le résumé d’un livre, intitulé « Crise du capitalisme ou pulsion de mort ? », co-écrit par deux économistes, Gilles Dostaler et Bernard Maris. Selon Marianne, un ouvrage qui « synthétise les conclusions de Freud et Keynes sur l’économie moderne basée sur l’accumulation, la destruction… et la jouissance qui en découle. » « Un brillant ouvrage sur les ressors profondément humains de la crise. » selon le journaliste Sylvain Lapoix. Redéploiement permanent de la tension « principe de plaisir » et « ‘principe de réalité » qui se joue aussi dans le « consumérisme »…