Castoriadis pour nous aider à « penser le monde autrement »

« Je veux secouer les gens, et je veux faire comprendre que l’homme n’est pas, de droit divin, un être démocratique. Que la démocratie a été une création, une conquête de l’histoire, qu’elle est constamment en danger et que d’ailleurs elle est en train de ficher le camp. »

Il est toujours sain – et stimulant – de lire et/ou relire Castoriadis. En ces temps où la démocratie est animée de divers soubresauts, en recherche de nouveaux consensus, l’ouvrage « Démocratie et relativisme. Entretiens avec le MAUSS » (Mouvement Anti Utilitariste dans les Sciences sociales) est bienvenu pour nous aider à « penser le monde autrement »… et « libérer l’avenir » !! Au éditions Mille et Une nuits

Economie sociale et solidaire : 50 propositions pour changer de cap

Initiative citoyenne très intéressante, qui vise à mobiliser autour de l’ESS (l’Economie sociale et solidaire) : le « Labo-ESS ». L’Economie sociale et solidaire est un mouvement qui a plus de 150 ans d’existence et d’expériences en France, et qui aujourd’hui dans notre pays rassemble « 200 000 entreprises et 2 millions de salariés ». Un mouvement qui se déploie dans une grande diversité d’initiatives économiques, « ne relevant ni du secteur public ni du champ capitaliste. » En ligne sur le site – et donc en débat – « 50 propositions pour changer de cap« . Une démarche participative autour de l’innovation dans un secteur « qui rassemble une grande diversité d’initiatives économiques, ni publiques, ni capitalistes, qui cherchent à produire, consommer et décider autrement, de manière plus respectueuse des hommes, de l’environnement et des territoires. » Je suis assez d’accord avec l’idée que développe le « Labo ESS » selon laquelle, « La crise actuelle du capitalisme constitue une « opportunité » historique pour affirme, faire connaître et reconnaître l’ESS. » Allez-y ! Pour les Bretons, voir le site « Portail de l’ESS en Bretagne« . Plein de choses intéressantes sur ce site de la CRES-Bretagne, notamment des propositions pour l’ESS dans notre région (heureusement que j’ai pas oublié, sinon mon copain Bernard Mérand, y m’aurait fait la gueule 😉 ).

« Manuel anti économie » ou pourquoi sortir du capitalisme !

« Pour sortir du capitalisme, il faut sortir de l’économie, renoncer aux comptabilités, ainsi qu’aux croyances limitantes qu’elles génèrent. » A lire absolument et à diffuser le plus possible… pour contribuer au renforcement de sa « culture éconnomique » 🙂 : Manuel anti-économie

Une lecture écologiste de la crise

Une proposition d’analyse de la crise, rédigée par Jérôme Gleizes et Yann Moulier-Boutang (ce dernier étant auteur – entres-autres – du très intéressant ouvrage « Capitalisme cognitif. La nouvelle grande transformation »). Une crise, qui selon les auteurs, est la « la première crise socio-écologique du capitalisme« .

Crise écologique, peur de l’apocalypse et démocratie

jp-dupuySur le site de l’Institut Polanyi, un long article (très intéressant), de Jean-Pierre Dupuy, intitulé « La menace écologique, un défi pour la démocratie« . Dans cet article, il revisite certaines idées fausses sur l’écologie politique (anti-humanisme, anti-science, etc…), et resitue la question de l’écologie au cœur des enjeux de nos démocraties, qui traversent ce temps de l’apocalypse qui est le nôtre. A lire.

La « nouvelle écologie politique » selon Fitoussi et Laurent

9782020977197fs2JP Fitoussi et E. Laurent (deux économistes) viennent de publier un ouvrage au Seuil (collection « La République des idées »), intitulé La nouvelle écologie politique : économie et développement humain. Ce qu’en dit le « journal du MAUSS« .

Conférence Ars Industrialis sur « Economie et désir »

L’Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit (Ars Industrialis) propose le 31 janvier 2009, au Théâtre de la Colline (Paris), une conférence de M. Lazzarato sur le thème « Economie du désir et désir en économie« .